a

A la rencontre des géants des mers

De juillet à fin octobre, le lagon de Mayotte se transforme en nursery. Les baleines à bosse viennent pour y mettre bas et élever leurs petits. Elles y restent jusqu’à début novembre, date à laquelle les baleineaux ont suffisamment grandi pour entreprendre le voyage vers l’Antarctique. Le spectacle offert par ces géantes des mers est incroyable. Les femelles allaitent les baleineaux en basculant sur le flanc, les mâles croisent au large en soufflant l’air par leurs évents. La nageoire caudale est le signe distinctif de chaque individu. La charte d’approche des baleines autorise deux bateaux à s’approcher et à observer durant 30 minutes maximum. Une distance de 300 mètres doit être observée entre les embarcations et ces magnifiques mammifères. Même si les baleines ne s’approchent pas des bateaux, leur énorme masse permet de les voir. Elles peuvent mesurer jusqu’à 15 mètres et pèsent environ 25 tonnes. Les approches se font le matin, afin de limiter le ballet des bateaux dans les eaux du lagon. Les passages successifs perturbent la mère et son petit, qui communiquent moins lorsque les moteurs se font entendre. Les associations qui surveillent les baleines ont constaté que les chants des mâles s’interrompaient et que les plongées étaient plus fréquentes et plus longues dans les zones de passage des bateaux.